Skip to content

Comment debugger l'intégration continue ?

By Adrien Pessu

Posted in Blog, Ci

Quand l'intégration continue s'exécute sur un serveur sans accès SSH, il est difficile de debugger. C'est très contraignant de devoir faire une modification dans le fichier de configuration de l'intégration continue et d'attendre tout le déploiement.

Heureusement Docker est là pour nous aider. Il suffit, en ligne de commande, de se placer dans le répertoire de notre projet. Et de lancer la commande suivante :

docker run -it --volume=$(pwd):/my-project --workdir="/my-project" --memory=2g --memory-swap=2g --memory-swappiness=0 --entrypoint=/bin/bash node:lts

Cette commande lance un container docker node:lts (à changer en fonction de votre environnement). L'option -it va lancer l'invité de commande dans le container. L'option --volume=$(pwd):/my-project va ajouter un volume docker avec le continu du répertoire courant dans le répertoire /my-project. L'option --workdir="/my-project" va placer l'invité de commande dans le répertoire /my-project. Les options --memory-swap=2g --memory-swappiness=0 vont limiter les ressources de ce container. Et enfin, l'option -entrypoint=/bin/bash indique que l'on utilise bash comme interpréteur de commande.